Les politiciens pourraient bientôt arrêter de mentir

Le fact-checking à l’américaine aura été source d’admiration ce mercredi 6 novembre après-midi aux Assises du journalisme, qui se déroulent à Metz. Cory Haik, rédactrice en chef et productrice du numérique Washington Post, a présenté le Truth Teller, un système de vérification de l’info en temps réel. Le fact-checking à l’européenne était représenté par Samuel Laurent des Décodeurs du Monde, Baptiste Bouthier de Désintox (Libération) et Loïs Siggen Lopez de Factuel pour RTS (Radio Télévision Suisse). Ils ont pu développer face au public l’intérêt du fact-checking et partager leurs expériences dans leurs différents médias et pays.

La pétillante Cory Haik a présenté le Truth Teller (crédit S.H.)

La pétillante Cory Haik a présenté le Truth Teller (crédit S.H.)

Lire la suite

Publicités

Cory Haik : numérique et globalisation, l’avenir du journalisme

La journaliste du Washington Post Cory Haik était aux Assises pour présenter le « Truth Teller ». En tant que productrice et rédactrice en chef du pôle numérique du Post, elle a développé cet appareil de fact checking en temps réel en un peu plus de deux ans. Cette fan de web, de réseaux sociaux et de révolution numérique est optimiste sur l’avenir de la presse et a des propositions pour réinventer le journalisme. 

Cory Haik à la tribune. Crédit : S. H.

Cory Haik à la tribune. Crédit : S. H.

Lire la suite