Eric Lagneau : « le traitement de l’actualité sportive évolue »

Social, politique, culture, les Assises du journalisme ont abordé une multitude de sujets. Le sport dans tout cela ? Aucun débat, et seulement quelques timides allusions. Eric Lagneau, chercheur associé au LIER (EHESS), et chef de vacation au desk sport de l’AFP, n’est toutefois pas rancunier. La rédaction l’a rencontré, pour faire un point sur la nouvelle couverture sport de l’Agence France Presse, et plus largement des innovations en matière d’information sportive.

Eric Lagneau a détaillé les nouveaux outils que le service sport de l'AFP met à disposition de ses clients. (Photo Nathan Gourdol)

Eric Lagneau a détaillé les nouveaux outils que le service sport de l’AFP met à disposition de ses clients. (Photo Nathan Gourdol)

Lire la suite

Publicités

Les équipes rédactionnelles, condamnées à se réinventer

Le diktat du multimédia dans la presse nationale française n’est plus à démontrer. Le cas s’est intensifié depuis l’apparition du Web 2.0 notamment. Avec l’atelier « Transformations et mutations des équipes rédactionnelles » de ce mercredi 6 novembre, les Assises du journalisme de Metz ont souhaité s’interroger sur les stratégies développées par les médias pour s’adapter à cette révolution.

« Le journaliste cherche à reprendre la main »

Christine Leteinturier, chercheuse à l'Université Panthéon Assas Paris II, est revenue sur l'évolution récente des équipes rédactionnelles. (Photo Nathan Gourdol) Lire la suite

Donner la parole aux téléspectateurs par la « social TV »

Hashtags officiels suggérés en bas d’écran, insertion de tweets pendant un programme, prolongation des émissions sur les réseaux sociaux… La social TV  prend plusieurs formes pour un seul but : donner la parole au téléspectateur et surtout, l’écouter (ou le lire). Mardi 5 novembre aux Assises du journalisme, qui se tiennent à Metz, quatre intervenants ont débattu pendant une heure et demie de l’apport de la télé connectée  l’information. Deux choses se dégagent : le phénomène n’en est qu’à ses balbutiements, néanmoins, le spectateur a des choses à offrir. Lire la suite